Arthrose – une affaire de rhumatologue

Accueil / Articles Pathologies / Arthrose – une affaire de rhumatologue
Arthrose – une affaire de rhumatologue

Arthrose – une affaire de rhumatologue

La plus fréquente des maladies rhumatismales, l’arthrose touche entre 9 à 10 millions de Français. Elle se développe lentement et insidieusement au cours des années pour toucher près de 90% de personnes de plus de 65 ans. Zoom sur l’ennemi caché de nos articulations.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

Cette pathologie est une atteinte chronique des articulations entrainant peu à peu la dégénérescence du cartilage suite au frottement des os les uns contre les autres. La destruction du cartilage s’accompagne de productions osseuses (ostéophytes) et de géode osseuse. La membrane synoviale s’épaissit.  L’arthrose peut causer des douleurs chroniques ou aigues lors des poussées inflammatoires.

Quelles sont les causes ?

Les facteurs généraux liés à l’âge, à la prise de poids, à la ménopause, le mode de vie sédentaire…. Un simple surpoids augmente la pression sur les articulations des hanches et des genoux provoquant leur usure prématurée. Tout comme le mode de vie sédentaire. Trop peu sollicitées, nos articulations manquent de liquide synovial qui alimente les cellules cartilagineuses en nutriments. Mal alimenté, ramolli, le cartilage devient fragile, ce qui favorise l’apparition de la maladie plus tard.

Photo d'un ordinateur portable avec les mains féminines sur le clavier Les facteurs locaux
Mouvements répétitifs et/ou légers traumatismes répétés liées à la pratique sportive, les déformations articulaires (genu, varum, valgum) les séquelles fracturaires peuvent être responsables de l’apparition de la maladie.

Les facteurs génétiques : le caractère génétique est l’un de facteurs prédominants. Aujourd’hui les rhumatologues confirment que la dégénérescence précoce du cartilage chez certains patients à un caractère héréditaire.

Comment détecter l’arthrose : les symptômes

La douleur
Les signes de la maladie varient selon l’articulation concernée, l’arthrose se manifeste par la douleur associée à une gêne fonctionnelle. La douleur est déclenchée et aggravée par le mouvement, (lors de la marche, à la montée ou à la descente des escaliers pour le genou par exemple). Elle se calme au repos. Elle réapparait chaque fois que l’articulation concernée est soumise à l’effort.

La raideur 
De nombreuses personnes souffrant d’arthrose connaissent ce qu’on appelle « la phase de dérouillage« . Le matin au réveil, ou après un moment à être resté assis, l’articulation manque de souplesse, donne la sensation de raideur désagréable, voir douloureuse.

Les épisodes inflammatoires
L’apparition d’un épanchement dans l’articulation (liquide synovial) peut provoquer des crises inflammatoires.

Il n’y a pas de syndrome inflammatoire biologique lors des poussées arthrosiques.

Notre équipe est à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. 

Traitement de l’arthrose